Le “Syndrome d’Aliénation Parentale” (SAP), enfin remis en cause par la justice ?

Depuis des années, nous dénonçons, avec d’autres, le “Syndrome d’Aliénation Parentale” (SAP). C’est l’un des concepts phares de la “cause des pères” et des idéologues du masculinisme. Sans aucun fondement scientifique, cette pseudo-théorie est notamment convoquée dans des conflits autour du droit de garde de l’enfant, après une séparation. Le SAP consisterait dans le fait qu’un des deux parents (“habituellement la mère”…) conditionne l’enfant à haïr l’autre. Ainsi manipulé l’enfant produirait de “fausses allégations” (contre son père) ou inventerait de “faux souvenir” (notamment de violences sexuelles). C’est Richard Gardner qui a inventé ce concept au moment où lui-même était accusé de violences. Se présentant comme pédo-psychiatre sans jamais avoir obtenu les diplômes requis, celui-ci a monnayé ses conseils pour remettre en cause la parole de l’enfant dans plusieurs cas de violences sexuelles avérées.

Alors que la plupart des violences perpétrées par les hommes sont passées sous silence car, dans bien des cas, les victimes n’osent pas parler, les masculinistes ont trouvé là un outil magique pour discréditer a priori la parole des femmes et des enfants. Concrètement le SAP permet de protéger les agresseurs. Malgré le caractère totalement non fondé et profondément choquant d’un tel concept, celui-ci est mobilisé dans les tribunaux français, et utilisé dans les médias et même dans certains ouvrages à prétention scientifique. Or, il semblerait que les choses changent. Le Ministère des Familles de l’Enfance et des Droits des femmes vient de publier une fiche visant à proscrire l’utilisation du SAP.

Il était temps. Nous ne pouvons que nous réjouir d’une telle avancée. Il s’agit cependant de ne pas crier victoire trop vite. Attendons de voir si cette proscription est vraiment mise en oeuvre dans le cadres des expertises judiciaires et restons vigilant.e.s partout ailleurs car le concept s’est déjà malheureusement largement répandu.

This entry was posted in Non classé and tagged , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *